Le parc Kruger, le lieu incontournable pour tout safari au soleil

Couvrant une superficie d’environ 20 000 km2, le parc national Kruger est la plus grande réserve animalière de l’Afrique du Sud. Il se trouve à 450 km de Johannesburg. Ce site est réputé pour sa faune diversifiée ainsi que ses infrastructures de qualité. Il est une halte obligatoire lors d’un circuit safari ou aventure dans le pays.

Un safari inoubliable en Afrique du Sud

Cet écrin naturel est une destination de choix pour un safari en Afrique du Sud. Il héberge une faune exceptionnelle, dont des mammifères, des reptiles, des amphibiens et des poissons. Le parc possède plus de 130 sites d’arts rupestres. Avec sa superficie grandiose, l’enclos se visite en plusieurs jours. Selon le cas, les aventuriers peuvent cependant choisir certaines parties de la réserve. La majorité des mammifères se trouvent au sud du parc. Vous y trouverez des girafes, des zèbres, des hippopotames, des impalas, des koudous et des phacochères. Ce musée à ciel ouvert est un refuge pour les Big five d’Afrique, à savoir le buffle, l’éléphant, le rhinocéros noir, le léopard et le lion.

Les infrastructures et réserves du parc

Véritable fourmilière, le parc national Kruger abrite une vingtaine de camps. Les visiteurs peuvent prévoir un parcours en 4×4 pour effectuer le chemin sur les milliers de kilomètres de piste du site. Celui-ci dispose d’un aéroport qui lui permet de se lier au reste du pays. Offrant un confort minime, Skukuza est le plus vieux des Rest Camp. Cet hébergement est moins coûteux que les luxueux lodges des réserves privées. Ces dernières proposent pourtant plusieurs types d’activités exclusives, dont les safaris à pied, en 4×4 et les nuits à la belle étoile en cabane. Sachez toutefois que les réserves privées sont interdites aux enfants de moins de 12 ans.

Une visite inoubliable du parc

Abritant une faune riche, le parc national Kruger est un refuge pour les animaux sauvages, dont les Big five. Pendant le périple, les aventuriers traverseront des paysages diversifiés, dont des plaines et des forêts luxuriantes. Vous pouvez engager un guide privé ou louer une voiture pour sillonner les pistes du parc en toute sérénité. Des safaris de nuit sont aussi organisés par les réserves privées ainsi que les camps. La période entre mai et octobre est propice pour la visite de la réserve. Durant cette saison, les animaux sont plus faciles à repérer, ce qui comble spécialement les amoureux de la photographie animale. Les températures basses engendrent une végétation rase qui permet la bonne observation des rhinocéros, des lions, des léopards et des lycaons.

Argentine : un pays d’aventures
3 aventures exceptionnelles à vivre au Costa Rica